Stage - Prémices de l'automne sur les sommets des Pyrénées

La journée débute sur les crêtes, l'herbe trempée par la rosée du matin. Nous avons quitté de nuit le bas de la vallée nuageuse pour s'élever au dessus des brumes. Le jour se lève, les lumières sont sublimes. Privilégiés, nous sommes seuls ici à contempler une nouvelle journée commencer. Le froid se fait sentir. Une brise fraîche fait remonter les nappes de brume de la vallée. Elles viennent lécher les flancs de la montagne. L'automne n'est pas bien loin.



L'air est pur, le silence d'or. Les oiseaux habituellement bavards ici se sont faits discrets. Nombre d'entre eux sont déjà partis rejoindre des contrées plus clémentes. Les autres attendent que les rayons chauds du soleil les atteignent pour sortir de leur torpeur nocturne.


Rapidement, les premiers rayons frappent la crête. Ils inondent les étendues herbeuses de leur teinte dorée. Un régal pour les yeux, comme pour les premiers Isards qui apparaissent alors, non loin.


Isard (Rupicapra pyrenaica)