Salva Fauna - S'émerveiller avec les Vautours de Rémuzat

Je retrouve Gillian, Nino et Luis en milieu de matinée à notre splendide chambre d’hôte pour y déposer nos affaires. Après avoir fait connaissance autour d’un petit café offert par nos hôtes (d’une attention rare), nous démarrons, direction le Rocher du Caire. Il fait frais et humide ce matin, mais cela n’empêche pas certains vautours de voler déjà dans les gorges de Saint-May, au-dessus de la route. Nous atteignons rapidement le parking et partons pour une petite marche vers les falaises.



Le ciel est nuageux, l’air n’a pas encore suffisamment chauffé et rare sont les vautours qui tentent le décollage. Je décide de guider le groupe un peu plus bas, où je sais que nous pourrions avoir une vue sur les vautours posés sur les falaises. Rapidement nous repérons quelques individus et commençons à les photographier.


Vautour fauve (Gyps fulvus)

Mais le temps change rapidement et un peu avant midi les nuages commencent à se disperser pour laisser passer les rayons du soleil. Très rapidement, de nombreux vautours fauves prendront leur envol pour envahir le ciel en nous offrant un formidable spectacle !



La lumière et les couleurs de l’automne rendent les paysages somptueux. Nous en profitons pour réaliser des images différentes en essayant de composer avec un arrière plan ou un premier plan coloré.

Les thermiques sont faibles et les vautours nous offrent leur présence pendant un long moment. L’absence de vent rend leur ascension dans le ciel d’autant plus compliqué. Les opportunités sont alors nombreuses et nous sommes régulièrement survolés à quelques mètres seulement.