Récit - Deux jours, bercé par le chant des oiseaux



Le soleil se lève sur les sommets catalans. Après déjà quelques minutes de marche dans la pénombre du sous-bois, la chaîne des Pyrénées se dévoile. Belle et enneigée, enveloppée sous une coquille de glace que les premiers rayons du soleil déjà commencent à sublimer.


Le sentier monte entre les troncs des pins humides. L'odeur de la forêt, arrosée la veille par les averses de pluie fine, éveille mes sens. Musquée, subtilement agrémentée d'une délicieuse odeur de champignons. Les rochers et les racines glissent, il faut se frayer un chemin parmi les grands massifs de rhododendrons qui dégagent eux aussi une odeur qui ravive des souvenirs lointains.


Sur les cimes des arbres grives et merles se répondent. Leur chant résonne dans le ravin qui s'évase peu à peu. Pinsons, rouges-gorges et accenteurs se mêlent au concert et ensemble ils entament la plus incroyable des symphonies.


stage photo pyrenees osieaux
Pison des arbres (Fringilla coelebs)

Le ravin jusqu'alors évasé, disparaît soudainement dans un étroit exutoire pour laisser place à un large étang. Le sentier bifurque alors pour contourner les étendues humides et tourbeuses et grimpe sur la pente douce d'une grande moraine glaciaire, témoin de l'âge de glace.


</