Stage - Début de rut tranquille chez les isards

JOUR 1


Nous démarrons la journée à l'aube pour profiter des premières lumières. Il fait froid, tout est gelé. Pas de vent, un ciel parfaitement dégagé, le temps idéal pour s'isoler dans les vallées rocheuses des Pyrénées pour y observer isards et mouflons.


Nous arrivons au parking et chaussons nos chaussures de marche. C'est parti pour une petite ascension, le long d'un torrent à demi glacé. Dès les premiers mètres, nous observons en crête les premiers isards. Une mère et son petit observent tranquillement la vallée se réveiller peu à peu.


Isard (Rupicapra pyrenaica)

Nous avançons avec précaution, guettant chaque recoin des ravins encaissés et en assurant chacun de nos pas pour ne pas glisser sur une plaque de gel. Au loin nous apercevons une grande harde de mouflons, bientôt éclairée par le soleil levant. Nous marchons déjà depuis plus d'une heure et arrivons enfin sur un secteur prometteur.


Un mâle ambitieux s'approche à grandes enjambées en bombant le torse, vers un groupe de femelles. Il s'arrête parfois en émettant des bêlements rauques et faibles.