Stage - Faune des neiges

Nous partons en début de matinée sur les crêtes qui font frontière avec l'Espagne. L'hiver est chaud, anormalement chaud. La neige présente en faible quantité et exclusivement à des altitudes bien supérieures aux hivers habituels rend la tâche complexe pour honorer les promesses de cette journée annoncée comme "blanche". Le versant sud que nous privilégions est quasiment dépourvu de neige malgré l'altitude de plus de 2 000 mètres. Rapidement nous observons dans le ciel voilé des vautours qui profitent des puissants airs ascendants qui se mettent en place. Peu après, un gypaète viendra nous épier quelques instants à haute altitude avant de repartir vers des secteurs moins animés.


Gypaète barbu (Gypaetus barbatus)

Au loin en contre-bas nous repérons déjà quelques isards en plein nourrissage. Trop bas pour nous, nous repartons slalomer entre les névés avant d'observer très rapidement quelques individus parcourir la crête face à nous.


Isard (Rupicapra pyrenaica)

Nous reprenons la marche après leur passage. Après une bonne demi-heure à parcourir les crêtes sans rien observer d'autre que quelques oiseaux de passage, nous décidons de nous arrêter pour boire un peu d'eau. C'est le moment qu'a choisi une harde de cerfs pour apparaître soudainement, sortant en courant de la forêt exposée au nord et certainement bien enneigée. L'un des jeunes mâles retardataires était particulièrement beau dans les larges plaques de neige texturée.